Thursday, September 28, 2006

Info Taiwan : Olympiades 2008, Pékin bonnes pâtes avec Taipei !


Mon oeil pourtant sagace était passé à côté.

Le jeudi 14 septembre sur Taipei Soir, "chaude" nouvelle : "La Chine a choisi la filiale chinoise de l'entreprise taiwanaise Uni-President Enterprises Corp. , l'une des plus importantes de l'industrie agroalimentaire taiwanaise pour être la marque de nouilles "officielle" des Jeux Olympiques de Pékin en 2008. President Enterprises (China) Investment Co.Ltd a été ainsi nommée par le Comité organisateur de Pékin selon le site Internet officiel: http://www.beijing2008.com.

«President Enterprises est une marque chinoise renommée pour les nouilles. Nous accueillons cette entreprise avec joie au sein des sponsorts pour les JO de Pékin...» a déclaré Wang Wai, le vice-président exécutif et secrétaire-général du comité. Voir la dépêche sur le Financial Times en ligne en date du 13/09. Le même jour dans le Shanghai Daily.

Face à des incidents techniques, le site de Taipei Soir est en réfection jusqu'au 2/10. Les rieurs sous cape prétendent que le personnel du groupe de presse a été réquisitionné pour aller faire les nouilles en se dépêchant de compléter le stock avant la déclaration d'indépendance et le débarquement imminent des envahisseurs continentaux !

1.000 pêcheurs continentaux se font la belle à Formose !

Cela se passe dans le comté de Yilan. C'est dans The China Post.Un port de pêche, Suao, là, la police vient de dénicher un trafic portant sur quelque 2.000 pêcheurs venus illégalement du Continent grâce à de faux papiers. 5 personnes viennent d'être arrêtées. La Justice enquête. En effet, 1.000 de ses pescadous ont disparu dans la nature et nul ne sait où. Peut-être fabriquent-ils des nouilles pour les Olympiades 2008 eux aussi ? Des mauvaises langues maugréent que, parmi ces fuyards, il pourrait y avoir des agents continentaux inflitrés sur l'île ... Allons ! Allons !

Rallye "Rouge" autour de l'île.

Shuh Ming-teh et ses Rouges de la campagne anti-Chen, anti-corruption, partent en vadrouille faire le tour de l'île à la fin de la semaine pour huit jours d'un activisme placé sous l'égide du pacifisme. Toujours dans The China Post.

Le Président Vert et la Constitution insulaire: Du nouveau ?

Selon The Central News Agency, samedi, le président Chen Shui-bian se prononcera sur la réforme de la Constitution, alors que, déjà, Pékin a hurlé qu'il n'était pas question de modifier quoi que ce soit au statut territorial de l'île qui, à ses yeux, est "partie intégrante de la mère patrie". A cet égard, Tom Casey, porte-parole de l'assemblée américaine, a fait savoir que les Etats-Unis ne voulaient pas de "l'indépendance de Taiwan" (tout en restant le principal fournisseur d'armements de la jeune démocratie asiatique, bien entendu, murmurent certains). Pour rassurer les éternels inquiets, un haut responsable taiwanais des relations avec le Continent vient d'affirmer à des visiteurs australiens qu'il n'était pas question pour l'île de changer le statu quo.

Alors quelle issue pour la crise ? Les deux principaux partis politiques insulaires le DPP au pouvoir (les Verts) et le KMT dans l'opposition (les Bleus vêtus de rouge), ont décidé de se rencontrer pour tenter de sortir de l'impasse, mais, le 28/09, les contacts préliminaires ne s'avéraient guère fructueux : consensus, niet ! D'ailleurs, le DPP prévoit, ce jour, un rassemblement de 300.000 militants dans son fief sudiste de Kaohsiung, deuxième ville du pays, sur le thème "Levez-vous pour Taiwan". A voir tout cela sur Taiwan News

Or, CCTV-F (en français) réagit "Les Etats-Unis ont averti Taïwan". C'est la première ligne de la première page sur Google Actualités à la rubrique Taiwan, ce 28/09.

La même CCTV-F, à la deuxième ligne, clame "Le projet de "réforme constitutionnelle" du dirigeant taïwanais, Chen Shui-bian, est une tentative indépendantiste qui ne peut être tolérée ! C'est ce qu'a déclaré mercredi à Beijing Li Weiyi, porte-parole du bureau des Affaires de Taïwan du Conseil des Affaires d'Etat."

Aîe ! Aïe !

Toujours sur Google Actualités (Google.fr) à la rubrique Taiwan, Radio Chine internationale, en troisième ligne des titres est présente avec 4 articles sur le thème de la "réunification" et de la coopération médicale, agricole (et autre) entre les Deux Rives.

En quatrième position, CCTV-F est de nouveau présent, avec un papier évocateur "poursuite des manifestations contre Chen Shui-bian" en date du 25/09.

Le communiqué de Categorynet.com sur Info Taiwan (25/09) arrive désormais en sixième position, après avoir entamé la semaine à la troisième place. Aucune raison d'en rougir ...si je puis m'exprimer ainsi !

En effet, qu'on se le dise, le lundi 25/09 sur Google.fr à la rubrique Taiwan, Info Taiwan arrivait en troisième position dans le listage des nouvelles grâce au communiqué de presse relayé par categorynet.com. Merci Categorynet.com !

Ce même lundi l'édition française du Quotidien du Peuple annonçait fièrement que la Chine conduisait le développement de l'Internet du futur et allait dominer ce secteur à l'avenir :

« La Chine mène le développement de la prochaine génération d'Internet
La Chine a avec succès établi le coeur du réseau de la prochaine génération de son Internet [le CNGI-CERNET2/6IX], menant le monde dans le développant du plus grand, du plus rapidement et du plus sûr réseau Internet qui dominera le futur. »

Parallèlement, CCTV.F, la télévision chinoise francophone, donne le chiffre hallucinant de 128 millions d'Internautes au pays de Confucius et de 800 millions d'utilisateurs de téléphonie. La Chine se place deuxième, derrière les Etats-Unis, pour l'utilisation de l'Internet. Et il n'y a aucun risque à parier que, dans les années qui viennent, elle occupera une toute première place qu'elle ne lâchera plus jamais à moins d'une catastrophe ou d'un sursaut de l'Inde.

Quand on sait qu'au plan de la technologique informatique, des semi-conducteurs et autres logiciels ou systèmes de pointe, l'essentiel vient de Taiwan même fabriqué en Chine - "Made in China by Taiwan", comme l'on dit -, on réalise que le léger différend qui provoque certains froissements de missiles et autres entre les Deux Rives, recouvre des enjeux capitaux ; car, à terme, le chinois va devenir la première langue sur le réseau mondial Web-Internet en termes de productions, d'échanges et de nombre d'utilisateurs. Et la Chine, leadeur de l'information et de la société du XXIè s. qui repose sur l'information.

Merci de votre attention.

殺懷疾 !


PS: Info Taiwan tient plus que jamais à respecter une stricte neutralité vis-à-vis les parties en présence d'un côté comme de l'autre du "Détroit". En souhaitant à chacun comme à tous, santé, bonheur, prospérité.

L'illustration en haut à droite est redevable au pinceau d'un certain ... Shih Ming-teh ! Comme quoi le bougre cache bien son jeu. Mais bon il s'agit d'une simple homonymie.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home